Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 09 août 2007

Maçon, première

J'ai mis la pression sur le maçon pour le montage des ceintures de parpaings, en prenant rendez-vous avec le terrassier pour la mise en place des cailloux lundi 13.

Nous nous sommes donc rencontrés sur le terrain aujourd'hui (c'est la première fois qu'il y revient depuis plus de 3 semaines !), je voulais vérifier qu'il avait bien tous les plans et que tout était clair.

En arrivant, ça commence mal : "je ne peux pas travailler demain, je n'ai pas d'eau !" Je ne comprends pas qu'un maçon ne soit pas équipé pour ça ! Sans la gentillesse des gens du café-restaurant et du maire du village, qui a bien voulu mettre à ma disposition une citerne de la commune, le chantier était bloqué. Merci à eux.

Bon, ca y est ? Il a tout pour travailler ? 

21:45 Publié dans Journal | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 03 août 2007

Ne pas rester à rien faire !

Dernier contact avec le conducteur de travaux de Tickner avant les congés. Il m'assure une nouvelle fois que le montage de la maison se fera à partir du 27 août. Je n'ai par contre pas de réponse à mon courrier (recommandé AR) au PDG de Tickner, courrier demandant la garantie du respect de ce délai.

Les trois semaines à venir devront être consacrées à surveiller le travail du maçon, je sens que ça va être sport ! 

Je prévois une semaine de congés autour du 15 août pour prendre un peu de repos (quand même) et installer l'assainissement.

22:05 Publié dans Journal | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 31 juillet 2007

Grosse fatigue ...

Nous sommes le 31 juillet, le maçon n'a rien fait depuis le 17 (avec la qualité que l'on connaît).

Les soubassements ne sont donc pas terminés, et il est en vacances jusqu'à la semaine prochaine.

Tickner est en congés vendredi et jusqu'au 27 août et n'assurera donc pas le suivi du maçon.

Même si le maçon se met au boulot correctement la semaine prochaine, il faut encore : monter les rangs de parpaings, que le terrassier amène du caillou, couler les dalles, qu'elles sèchent et tout ça d'ici au 27 août !

Autant dire que j'ai perdu tout espoir que la maison soit montée avant mes vacances (normalement consacrées aux travaux de second oeuvre), prévues d'abord en août et décalées au 10 septembre.

Donc, je perds 10 mois (et autant d'intérêts intercalaires), mes prochains longs congés ne pouvant pas être avant juillet 2008.

Bref, rien ne va !

 

10:45 Publié dans Journal | Lien permanent | Commentaires (0)